Pluie oblique d’un après-midi

Une pluie drue et légèrement oblique mouille la ruelle.  Les jeunes feuilles ploient sous le poids des gouttes d’eau.  La nature dégoutte.  Un client du garage d’à côté épuise sa patience avec cadence sur la cloche posée sur le comptoir d’accueil — ding!  Une brise chargée d’humidité et de sésame grillé fait danser le géranium sur le bureau.  Le poil de mes jambes se hérisse sous sa fraîcheur bien qu’elles soient enlacées avec celles d’un autre.  Orteils colorés, entremêlés dans les mailles de la couverture : est-ce les miennes ou les siennes?  Je lis.  Il dort.  Ding!  Le client attend encore.